Tout en courbes

Maison sans angles à Vienne

Dans la commune de Rodaun, au sud de Vienne, une maison aux lignes courbes, sans aucun angle droit, offre aux propriétaires des lieux l’espace de vie désiré. Les surfaces de pelouse existantes ont été préservées. Elles communiquent aujourd’hui directement avec le rez-de-chaussée.

A Vienne, une famille de trois personnes a décidé de troquer son appartement en ville contre une maison avec jardin en périphérie. Soucieux d’offrir à leur enfant un peu plus d’espace, les parents rêvaient également d’un petit coin de nature bien à eux. Ils ont fini par trouver leur bonheur dans la commune de Rodaun, au sud de la capitale autrichienne: un terrain de 500 m2, orné de pelouses et d’arbres. Caramel, le bureau viennois d’architectes mandaté pour la conception de la future habitation, a su répondre aux souhaits de ses donneurs d’ouvrage, en intégrant le jardin jusque dans la maison. Construite sur trois niveaux, l’habitation présente l’originalité de ne comporter quasiment aucun angle droit. L’idée était d’obtenir une grande fluidité entre les espaces en les faisant communiquer entre eux. Au rez-de-chaussée, c’est le cas de la pièce à vivre et des espaces de préparation et de prise des repas, séparés du jardin par de grandes baies vitrées, qui donnent l’impression d’une absence de frontière entre l’intérieur et l’extérieur.

UNE SUCCESION D'ESPACES

Le rez-de-chaussée comprend différents espaces, organisés les uns à la suite des autres: la cuisine, la zone de prise des repas et le salon. Séparé des autres zones par une imposante cheminée, l’espace salon arbore au sol une moquette vert clair. Outre sa fonction classique, la cheminée fait également office de meuble TV côté salon. Côté prise des repas, des étagères y ont été aménagées pour accueillir entre autres un bar pour bouteilles. Tous les éléments de séparation sont en panneau de fibres à densité moyenne (MDF), laqué blanc.

 

 

C’est aussi le cas des meubles de cuisine aménagés le long de la façade courbe en verre, où viennent se loger l’évier, le lave-vaisselle et de nombreux tiroirs. Sur le mur opposé, un placard intégré en bois zébré abrite les équipements électriques et offre de grands espaces de rangement. Sur l’îlot de cuisson aménagé au bout de la table, des plates-bandes miniatures ont été prévues pour la plantation d’herbes aromatiques.

La façade de la construction massive en béton est elle aussi tout sauf conventionnelle. Sur ses faces sud et ouest, le rez-de-chaussée est entièrement vitré. Des rideaux blancs, tirés depuis l’extérieur, permettent d’avoir un peu plus d’intimité et créent des éléments de séparation mouvants entre l’intérieur et l’extérieur. A l’étage, la façade ventilée ponctuée de fenêtres verticales a été réalisée avec des panneaux semi-transparents en polycarbonate.

Architecte: CARAMEL ARCHITECTES, VIENNE
HERTHA HURNAUS, VIENNE