«La cuisine a remplacé la voiture comme symbole du statut social.»

Interview avec Peter Achermann

La cuisine est ouverte à la vie familiale, à la convivialité entre amis et à la routine du quotidien. Et elle doit être parfaitement équipée pour que l’on ait envie de s'activer derrière les fourneaux et de concocter de bons petits plats pour soi, sa famille ou ses hôtes.

Monsieur Achermann, pourquoi la cuisine a-t-elle, de nos jours, autant d'importance?
La tendance est à mitonner chez soi de petits plats, à se mettre en cuisine, spontanément ou pour un grand repas planifié dans le moindre détail, pour les amis voire pour des inconnus. La cuisine moderne est alors un atout, au même titre que la fantaisie des chefs en herbe, largement alimentée par les émissions TV et les blogs innombrables sur le sujet. Achat de beaux produits, préparation, cuisson et dégustation mettent tous les sens en éveil. Ces valeurs ont à nouveau le vent en poupe. Rien d'étonnant, donc, à ce que la zone de préparation et de prise des repas soit aussi indispensable que le canapé, le coin lecture ou l’espace télé. Bien entendu, il convient de rester mobile, flexible et ouvert à tous les apports de confort et à tous les détails qui expriment la personnalité et l'individualité. Les schémas d'installation prédéterminés ont fait leur temps, tout comme les techniques obsolètes.

Comment l'architecture et la technique répondent-elles à cette tendance?
Le design moderne de la cuisine mise sur la modularité, l'espace et le panachage des matériaux. Les zones fonctionnelles sont équipées selon les goûts personnels de chacun. L'évier se transforme en véritable centre de préparatifs et de dressage. Les robinetteries économes en eau avec commande électronique, lumière et autres fonctions, modifient l'image de la cuisine classique. Les appareils, quant à eux, se distinguent par leur multifonctionnalité, leur mise en réseau, leur degré d'automatisation, sachant que leur design se met au service d'une utilisation intuitive.

Qu'offre la technique d'aujourd'hui, en cuisine?
Les fonctions de la cuisine visent un équipement et une rationalisation techniques à tous les niveaux, car comme à tous les postes de travail, il s'agit d'économiser efforts et temps. Au cours des dernières décennies, les technologies intelligentes ont révolutionné le travail ménager comme aucun autre domaine de l'habitat. Et la cuisine bénéficie tout particulièrement de l'ère de la numérisation. Après avoir gagné en efficience, l'électroménager est maintenant doté de tout petits microprocesseurs, de capteurs microélectroniques et de mémoires qui en font de véritables petites merveilles, capables de bien plus que de simplement faciliter le travail et d'économiser du temps. Ils sont futés! Une programmation intuitive dans n'importe quelle langue permet de pianoter sur les écrans de commande des fours, des lave-vaisselle ou des réfrigérateurs, de manière logique et confortable. Les aliments sont conservés dans des zones de froid différentes. Les champs de cuisson reconnaissent la taille des poêles et des casseroles, s'ajustant exactement au processus de préparation. Le four est préchauffé à distance via smartphone. Par ailleurs, il est possible de contrôler le contenu de son réfrigérateur sans l’ouvrir. Des écrans sont intégrés dans les façades des meubles et permettent de regarder des films ou de consulter des recettes. Chaque propriétaire peut naturellement décider du degré de technique qui lui correspond et qui est judicieux pour lui.

Lorsque vous pénétrez dans une cuisine pour la première fois, qu'observez-vous avant tout?
C'est le look général qui doit me convaincre, en tant que professionnel. Matériaux et couleurs contribuent à l'harmonie de la pièce. Je recherche la griffe de l'agenceur; je m'intéresse aux proportions et, comme je suis un peu tatillon, j'aime chaque chose soit à sa place. C'est comme lorsqu'on rencontre un inconnu (homme ou femme): la première impression est décisive. Ce qui se cache derrière la façade – et qui est tout aussi important – se révèle seulement par la suite.

 

 


Quelles particularités présente la conception d'une cuisine?
Comme par le passé, concevoir avec le propriétaire une cuisine qui répond spécifiquement à ses besoins reste un défi de taille. Pour ce faire, il faut des spécialistes comme nos agenceurs de cuisines. Outre être un élément phare de la maison, la cuisine doit bien entendu fonctionner! Pour être durable et offrir du plaisir à ses utilisateurs au fil des ans, la cuisine doit être planifiée en détail par un professionnel.

Quelles tendances se dessinent, question cuisine?
Je suis convaincu que la cuisine va continuer à gagner en importance. Chez les jeunes de la classe moyenne, une cuisine sympa a remplacé depuis longtemps une belle voiture comme symbole du statut social. Cette nouvelle génération de prescripteurs de tendances tient à ce que les aliments soient issus d’exploitations respectueuses des animaux et de l'environnement, de préférence des produits régionaux, et se préoccupe de sa santé. Une telle façon de vivre influence le travail des agenceurs de cuisines. Cette quête de développement et de changement inspire tous les protagonistes impliqués, des fabricants de cuisines et d'appareils ménagers aux cuisinistes eux-mêmes, tous ceux qui donnent corps au rêve du client de posséder la cuisine qui lui correspond. Car cuisiner agréablement est uniquement possible dans un environnement où tout est en harmonie.

Interview: Monica Fehlmann